William Robinson. À la découverte de l’Australie

L’Australie… 
Ses kangourous…
Ses plages et ses surfeurs…
Ses paysages époustouflants…
Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il y a de quoi vendre du Rêve et de l’Aventure.

kangourou plage.jpg

Pays-continent, avec une superficie 10 fois supérieure à celle de la France alors que sa population est bien moindre, 24 millions contre les 66 millions de l’Hexagone), l’Australie comprend de nombreux lieux vierges de toute présence humaine. Ceux du Queensland sont particulièrement réputés !

C’est justement du Queensland qu’est originaire William Robinson, un des plus importants peintres contemporains du pays. Loin des clichés d’un art australien limité à la production aborigène (que l’on peut notamment admirer au musée du Quai Branly), Robinson invite à découvrir sa région natale, ses incroyables forêts natives, ses bords de mer… (1).

Endroit et envers, jour et nuit se confondent dans son Œuvre. Mer et montagne, ciel et terre n’ont plus de frontières.
Dans un mouvement circulaire qui happe littéralement le spectateur, W. Robinson déroule pour nous un monde tiré de ses souvenirs (2). Irréel, onirique … les mots manquent pour décrire ces peintures qui parviennent à retranscrire avec une justesse surprenante la magnificence d’une Nature intacte.  C’est peut-être d’ailleurs parce qu’il n’y a pas assez de mots pour la décrire que W. Robinson n’a jamais souhaité donné d’explication sur son Œuvre. L’interprétation reste libre selon la sensibilité de chacun.

Célébré dans son pays d’origine au travers d’une quarantaine d’expositions monographiques et d’un musée, la William Robinson Gallery à Brisbane, vous pouvez également découvrir cet artiste à l’ambassade d’Australie à Paris jusqu’au 29 mars prochain. Genèse, première rétrospective qui lui est consacrée dans l’Hexagone, vous permettra de voir quelqu’une des plus belles œuvres de l’artiste et de poser les pieds sur le continent Australien au sens propre comme au figuré !
En prime l’exposition est gratuite, que demander de plus ?

Vous pouvez compléter votre lecture en écoutant le podcast, de la web radio Art District, dédié à l’exposition en cliquant ici.

INFORMATIONS PRATIQUES :
Du 29 janvier au 29 mars 2018 – Du lundi au Vendredi, 9h-17h
AMBASSADE D’AUSTRALIE – 4, rue Jean Rey , 75015 Paris
Entrée libre

—————————————————-

(1) Son œuvre ne se limite pas à des paysages australiens, il a toujours représenté son environnement. On y retrouve donc la ferme qu’il a possédé avec sa femme, Paris au court des nombreux séjour qu’il y a fait. Je prends néanmoins le parti ici de mettre l’accent sur ses peintures de paysages car c’est ce qui m’a le plus marqué dans son Œuvre.

(2) William Robinson n’a jamais peint en plein air, il réalise ses œuvres dans son atelier d’après mémoire.


Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s