Le palais de la découverte octogénaire

C’était il y a 80 ans, le palais de la Découverte voit le jour à l’occasion de l’Exposition universelle de 1937 sous l’impulsion de Jean Perrin (1). La science devient à la portée de tous.
Dans l’aile ouest du Grand Palais s’installent 6 des grandes disciplines scientifiques : les mathématiques, la physique, la chimie, la biologie, la médecine et l’astronomie. Des conférenciers en blouse blanche expliquent, font des expériences en direct et interagissent avec le public qui lui aussi est invité à participer.

XVMcf273528-3bd7-11e7-b5b5-21a5cdc791d1
Le palais de la découverte en 1937 et le générateur électrostatique Van de Graff (c) Rue des Archives / RDA / PVDE

D’abord exposition temporaire, le succès que rencontre le palais de la Découverte le transforme en musée permanent. Plus de deux millions de visiteurs entre mai et novembre 1937, un chiffre record aujourd’hui encore (2)!

Au fils des ans sa mission est restée la même : réconcilier scientifiques et grand public. Un peu ce que font les frères Bogdanoff mais en mieux. Les expositions quant à elles ont évolué au même rythme que la science, il s’agit toujours de découvrir l’actualité des découvertes, montrer l’utilisation des nouvelles technologies, donner le goût des sciences et peut-être même créer des vocations !

Pas toute jeune, avec des présentations souvent un peu désuètes (3), l’institution a pourtant encore de l’énergie à revendre et l’a prouvé lors de la nuit européenne des musées (le 20 mai 2017). Un tour des Sciences en 24h la couleur est annoncée : samedi soir personne ne dormira !

980580_nuit-musees-palais-de-la-decouverte-week-end-anniversaire-festif-des-80-ans-du-palais-de-la-decouverte-dans-le-cadre-de-la-nuit-europeenne-des-musees.jpg

Le palais fut d’ailleurs l’un des seuls à prendre le terme de « nuit » au pied de la lettre car la majorité des musées fermaient à 23h – minuit.
Concerts, séances de cinéma, observation du ciel étoilé, visite d’exposition, interventions de professionnels, étudiants venus présenter leur thèse… etc. C’est un tour complet de l’actualité scientifiques qui était proposé de 18h samedi jusqu’à 18h dimanche.  Tout avait été pensé pour tenir la nuit, même les repas avec une petite soupe à l’oignon à 4h du mat, un petit-déj moléculaire  ou encore des glaces à l’azote pendant la soirée !
Une fête d’anniversaire à la hauteur de l’évènement qui laisse présager encore de belles années d’expositions !

Retrouvez toute l’actualité du musée en cliquant ici

——————————–

(1) Dès 1934, André Léveillé élabore un projet de musée scientifique qui sert de base au projet de 1937. Il sera d’ailleurs le premier conservateur du musée par la suite ; Physicien, Jean Perrin s’est notamment fait connaître pour ses travaux sur l’atome (Prix Nobel de Physique en 1926). Il fut également le sous-secrétaire d’État à la Recherche dans le premier gouvernement Léon Blum.

(2) À titre de comparaison l’exposition Chtchoukine qui s’est tenue à la fondation Louis Vuitton du 22 octobre 2016 au 5 mars 2017 a fait 1,2 million de visiteurs, une record de fréquentation en France pour une exposition d’art !

(3) Le palais de la découverte est actuellement en travaux, ce jusqu’en 2024 ! Actuellement c’est la rotonde d’Antin qui est en restauration, par la suite sera réalisée une restructuration de l’ensemble du musée, qui devrait permettre justement de revoir cette présentation « vintage ».


Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s