À la découverte d’Oslo

Lorsque l’on débarque dans la capitale norvégienne le charme n’opère pas toujours. Nous sommes loin des villes françaises marquées par l’architecture du passé. En grande partie détruite pendant la Seconde Guerre Mondiale, Oslo a commencé à se reconstruire véritablement dans les années 50, plus préoccupées par la nécessité de construire que par l’esthétique.
Contrainte de se relever de ses cendres, Oslo a su tirer parti de cette situation. C’est aujourd’hui l’une des capitales de l’architecture contemporaine et les architectes du monde entier viennent désormais y œuvrer.
Constamment en travaux, peuplée de grues et d’échafaudages, Oslo est en perpétuelle évolution et vous invite sans cesse à la redécouverte.

Malgré ces péripéties, la capitale est riche d’Histoire, récente comme ancienne. Mais pas nécessairement celle que l’on croit.
Les plus anciennes constructions, dont il ne reste aujourd’hui que des vestiges, datent de l’an mil. Il fallut attendre huit siècles pour que la ville devint capitale, époque à laquelle apparait l’Université d’Oslo – alors appelé université de Christiania (1).

Les témoins de cette histoire se cachent aux quatre coins de la ville, notamment dans les musées. Hélas (trois fois hélas) à Oslo la vie est chère et l’entrée dans les musées également ! Environ 10euros avec le tarif étudiant, sans celui-ci on peut facilement frôler les 20 euros l’entrée par musée.  A moins d’avoir un budget illimité, mieux vaut faire une sélection parmi les nombreux musées que compte la ville (il y en a plus de 50 !), et connaître les bons plans pour économiser quelques deniers.

Première astuce : vous n’achèterez pas de Guide de Voyage !
L’office du Tourisme d’Oslo a mis au point un site Visit Oslo, ainsi qu’une application gratuite qui reprend l’ensemble des informations du site.  Cerise sur le gâteau pour ceux qui aiment garder les guides : à l’aéroport, au niveau des guichets pour la navette qui se rend au centre-ville, vous trouverez une version papier du guide Internet.

Deuxième astuce : vous ne mangerez pas au restaurant le soir !
Si le midi on peut déjeuner pour 10 à 20 euros, le soir cela peut allègrement tripler ! On s’abstiendra également sur la bière pour occuper les fins d’après-midi (la plupart des musées ferment à 16h) à 10 euros la pinte vous vous rendrez vite compte que l’eau c’est bien. Même réflexion pour le vin pour accompagner vos repas.

Troisième et dernière astuce : vous n’acheterez pas de tickets de bus dans le bus !
Le centre-ville d’Oslo est relativement petit, pour peu que votre hébergement en soit proche vous pourrez tout faire (ou presque) à pied. Il sera parfois nécessaire d’emprunter les transports, le bus étant le réseau le plus développé, pour aller notamment sur la presqu’île aux musées. On s’arme alors de patiente et on achète les tickets à l’office du tourisme, car dans le bus le prix passe du simple au double !

Ces quelques pièces supplémentaires en poche vous êtes désormais prêts à découvrir la ville ! Présentation de mes immanquables.

Ce qui est gratuit :

oslo
Oslo, la citadelle d’Akershus (c) Arts & Stuffs

La citadelle d’Akershus – c’est l’un des plus anciens, si ce n’est le plus ancien édifice de la ville. Elle fut batie à la fin du XIIIème siècle, et remaniée en partie fin XVIème et au XVIIème siècle.
Sa position stratégique sur le fjord d’Oslo lui permettait de défendre la vieille ville qui se situait en retrait. Elle faisait également office de résidence royale (1)
La partie château peut se visiter, moyennant finance. Attention : prenez bien soin de regarder les horaires d’ouverture, le château n’est pas ouvert tous les jours selon la saison. On notera également que c’est le château qui a servi d’inspiration à disney dans la Reine des Neiges raison de plus pour s’y rendre !

Oslo la national gallerue.JPG
Oslo, la galerie national (c) Arts & Stuffs

La National Gallery  – c’est la plus grande collection de Norvège d’œuvres anciennes, on y apprécie peintures norvégiennes et étrangères – il y a notamment une magnifique collection d’icônes médiévales russes ! On y rencontre aussi Delacroix, Goya, Cranach …etc. Mais aussi et surtout on y découvre les œuvres maîtresses du norvégien Edvard Munch (2)!
L’entrée y est gratuite le jeudi ! Il en est de même pour le musée national d’architecture.

Oslo Palais Royal.jpg
Oslo, le palais royal (c) Arts & Stuffs

Le palais Royal – érigé au XIXème siècle, en plein cœur de la ville, il est aujourd’hui encore la résidence officielle de la famille royale.
Son architecture vous semble familière ? rien d’étonnant à cela puisque l’on retrouve ce type d’architecture en France ! Il fait évidemment écho à Versailles (quel souverain n’a pas voulu également le faste de Versailles ?), notamment avec son toit plat !
Le palais en lui-même ne se visite qu’en été moyennant finance, là encore. Mais c’est tout à fait gratuitement que vous pouvez en admirer les façades ! À 13h30 ne manquez pas la relève de la garde, et profitez également du parc pour une agréable promenade.

Hotel de ville – inauguré en 1950, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, l’hôtel de ville est chaque année le lieu de la cérémonie de remise du prix Nobel de la Paix.
Les plus grands artistes contemporains norvégiens y ont œuvré. Son décor se compose de grandes fresques monumentales relatant l’histoire du pays.

Le parc Vigeland – Gustav Vigeland, sculpteur, est certainement après Edvard Munch l’artiste norvégien le plus connu à travers le monde. Il a entièrement imaginé et dessiné l’architecture de ce parc où se côtoient plus de 200 statues, qu’il a également réalisée.
C’est L’ŒUVRE de toute une vie.
Ceux qui le souhaitent pourront également visiter le musée dédié à l’artiste qui se trouve à proximité. Notez qu’il est payant.

L’opéra – Réalisé en 2008, l’Opera d’Oslo illustre parfaitement la nouvelle architecture qui se développe dans la capitale norvégienne. Implanté sur le port industriel, l’Opéra offre depuis son toit une vue imprenable sur le fjord.
Il existe aussi une possibilité de visite de l’intérieur de l’édifice qui est évidemment payante.

Le bon plan :

On ne saurait parler de la Norvège (voire de la Scandinavie) et de son histoire sans mentionner les Vikings. On ne passera donc pas à côté des deux grands musées qui retracent cette histoire : le Musée Historique d’Oslo  et le musée des Bateaux Vikings, qui présente les navires vikings les mieux conservés du monde !
Cerise sur le gâteau le billet de l’un vous offre une réduction sur le second.

On ne saurait pas non plus manquer :

Le musée du folklore norvégien – ici pas de bon plan à vous proposer, mais cela en vaut la peine. Véritable musée à ciel ouvert, il s’agit en fait d’un petit village qui vous présente l’architecture typique de l’ensemble de la Norvège, à diverses époques.

On ne reste pas insensible devant la magnifique église dite « en bois debout », datant du XIIIème siècle, qui y a été conservée. Véritable merveille de l’architecture scandinave, son décor mélange entrelacs issus des cultures païennes et decor aux motifs saints hérités du christianisme.
N’hésitez pas à pousser les portes et à entrer dans les édifices pour découvrir la vie norvégienne au quotidien.

Rappel : il ne s’agit pas là d’une présentation exhaustive de tout ce que vous pourrez visiter à Oslo, pour cela je vous invite à consulter le site de Visit Oslo.

—————————

(1) En 1624, un dramatique incendie ravage la ville médiévale. C’est le roi Christian IV qui decida de sa ré-edification. Au passage la ville fut nommée d’après le roi : Christian >> Christiania/ Kristiannia (à partir de 1877). Il fallut attendre 1925 pour que la ville retrouve son nom d’origine : Oslo.

(2) Oslo possède aussi un musée exclusivement dédié à Edvard Munch, nommé d’après l’artiste, le musée n’expose pas de collection permanente. Il ne s’agit que d’expositions temporaires mettant en relation l’œuvre de Munch et de ses contemporains, ses influences, ses suiveurs …etc. Pour ma part je n’ai pas du tout été séduite par l’exposition que j’y ai vue, l’entrée est évidement onéreuse, je ne le classe donc pas dans mes immanquables.


Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s