American Horror Story saison 6: Roanoke entre Horreur et Histoire.

La saison 6 d’American Horror Story vient juste de débuter aux USA. Nombreux sont ceux qui attendent cette série qui se base essentiellement sur des mythes et des légendes urbaines angoissantes à chaque nouvelle saison. Après des saisons particulièrement gores, et une saison 5 en dent de scie, les scénaristes semblent vouloir renouer avec l’art du suspense et de l’épouvante. Sobrement intitulée My Roanoke Nightmare, cette dernière saison du show américain, est tournée sous forme d’un documentaire (1) où l’on nous présente un jeune couple qui vient s’installer dans la région Roanoke en Virginie.

« Inspirée de faits réels » nous précise-t-on dès le début.

Et effectivement cette fois nous sommes loin des mythes et légendes. La mise en garde tend évidemment à rendre plus crédible ce « documentaire » mais pas uniquement.

Dès le premier épisode nous découvrons que le couple est tourmenté par d’étranges personnages vêtus à l’ancienne qui brandissent des torches.  Si les protagonistes pensent être harcelés par leurs voisins, quelques peu primaires, qui tentent de les effrayer, sachez qu’il n’en est rien.

Image1.png
American Horror Story – Saison 6 Episode 1

S’ils sont habillés à « l’ancienne » c’est tout simplement qu’il s’agit de colons britanniques. Désolée pour le SPOIL, si vous voulez vous en prendre à quelqu’un faites une lettre de réclamation aux scénaristes qui se sont inspirés de véritables faits réels !

Le nom de la ville fait en effet allusion aux colonies de Roanoke, qui s’étaient installées sur la côte des États-Unis au niveau de la Californie du Nord et de la Virginie.

Fin du XVIème siècle, une centaine de britanniques avaient été envoyés dans le Nouveau Monde pour fonder une ville et ainsi étendre l’empire de leur souverain (2). A la tête de ce groupe de colons, le gouverneur John White.

La colonie perdue de Roanoke a-t-on résolu le mystère.jpg
Roanoke, dessin du Gouverneur White – British Museum, Londres

Hélas les relations tournent vite en eau de boudin avec les indiens natifs d’Amérique. Le gouverneur retourne alors en Angleterre dans une tentative désespérée de ramener des ressources et de l’aide. Or en ce temps Angleterre et Espagne sont en guerre, ce qui rallonge l’absence du gouverneur White qui met 3 ans à revenir en Amérique.

Problème, à son retour leur camp est désert. 90 hommes, 17 femmes et 11 enfants. Tous ont disparu. Seul indice le mot « croatan » gravé sur un arbre. Les explications les plus plausibles étant qu’ils auraient étaient tués par des indigènes ou qu’ils (les indigènes) les aient emmené sur l’île de Croatan située non loin de là.

Cet épisode de l’Histoire d’Angleterre continue d’occuper des chercheurs. Des fouilles archéologiques ont d’ailleurs été menées ces dernières années pour tenter de résoudre ce mystère. Les derniers éléments prouveraient que les colons avaient en fait fuit la colonie d’origine pour X raison, et se seraient réfugiés dans un fort situé à une centaine de kilomètres. Justement plus ou moins proche de la fameuse île de Croatan !

la-colonie-perdue-de-roanoke-a-t-on-resolu-le-mystere-2
Fouilles archéologies réalisées en 2012. Source : Supplied

Cette histoire n’intrigue pas que les historiens, elle a également largement inspiré livres, films et séries (3).

Pour ce qui est de ce début de saison, American Horror History nous invite donc à rencontrer les premiers habitants de Roanoke. Certes la maison hantée c’est vu et revu, mais on est captivé. Reste à déterminer : la colonie perdue, menace réelle ou fantasmée ?

E.E.

 

P.S : ceuxqui souhaitent en apprendre plus la Bibliothèque de Caroline du Nord a réalisé un article sur la question retrouvez le en cliquant ici. Concernant l’actualité de la recherche archéologique sur le sujet cliquez ici.

(1) Plus exactement un mockumentary. C’est-à-dire que des acteurs jouent le rôle des « véritables » protagonistes et commentent les péripéties. Cette mise en abime tend à déstabiliser le spectateur. Réalité et fiction s’entremêlent.

(2) Fin du XVIème siècle c’est la reine Elisabeth Ier qui règne.

(3) Quelques exemples parmi tant d’autres : : La Tempête du siècle de Stephen King ; le film L’Empire des Ombres…. etc


Une réflexion sur “American Horror Story saison 6: Roanoke entre Horreur et Histoire.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s