GOT : l’Histoire comme source d’inspirations

Comme moi, vous avez été nombreux à attendre avec impatience le retour de la série phare Game Of Thrones. Vous me direz : mais que vient faire cette série fantastique sur un site prétendument dédié à la culture ? Eh bien PARCE QUE GAME OF THRONES S’INSPIRE DIRECTEMENT DE L’HISTOIRE et des Rois Maudits de Maurice Druon (1) comme le clame G.R.R. Martin dans plusieurs interviews – donc aussi de l’histoire en fait car cela trouve sa source dans l’ensemble des drames qu’éprouve la cour de France suite au règne de Philippe IV dit le Bel.

Alors que des séries comme Versailles, les Tudors ou encore Vikings reprennent de manière évidente des faits historiques – certes pas toujours traités de manière véridique, le spectaculaire l’emportant souvent sur la réalité – Game of Thrones se développe dans un univers fantastique. Et pourtant nous aurions tort de penser qu’il ne s’agit là que de pure fiction. Même si je vous l’accorde, il y a peu de chance que les dragons aient un jour existé – mis à part les dragons de Komodo (2).

Game-of-Thrones-les-dragons_max1024x768
Naissance des dragons. Episode 10, saison 1. Game of Thrones. Copyright photo : HBO

La série se développe autour de deux grandes maisons antagonistes : les Stark et les Lannister, qui s’affrontent dans une guerre de pouvoir où viennent prendre part de nombreuses autres maisons. Ce récit prend place dans un monde imaginaire qui se base sur une société féodale – soit typiquement d’inspiration médiévale. Cet élément est d’autant plus intéressant à prendre en compte que les événements ayant inspiré l’auteur sont issus du Moyen Âge.

Le premier élément clé de la série est donc cette opposition entre les Stark et les Lannister qui renvoie à la guerre dite des Deux-Roses, qui se déroula entre 1450 et 1485. Pour faire simple, il s’agit d’une lutte entre deux grandes familles pour obtenir le trône d’Angleterre : d’un côté la famille York – dont l’emblème est une rose blanche – de l’autre les Lancastre – dont l’emblème est une rose rouge.

Les consonances des noms de familles sont évidemment proches mais le parallèle est encore plus frappant lorsque l’on s’intéresse aux emblèmes : les Stark avec le blanc et les Lannister avec le rouge (3).

Viennent ensuite d’autres références plus discrètes à différents épisodes historiques précis : c’est notamment le cas dans l’épisode 9 de la saison 2. Pour tenter de briser le siège de Port-Réal, Tyrion Lannister ordonne la fabrication de feux grégeois – feux qui continuent de brûler même si vous versez de l’eau dessus – et l’édification d’une chaîne flottante pour barrer l’estuaire. Sachez que ces deux tactiques furent utilisées par l’Empire Byzantin lors du siège de Constantinople en 718 !

Il y également le cas des Noces pourpres (épisode 9, saison 3 – il y a un truc avec l’épisode 9 vous avez remarqué ?). Cette scène qui voit se faire massacrer nombre de personnages principaux fait écho à deux tueries : le diner noir et le massacre de Glencoe. Les deux évènements se déroulent en Ecosse, le premier en 1440 : plusieurs familles se disputent la régence du jeune roi Jacques II. La famille Douglas prend un peu trop d’importance aux yeux du chancelier, William Crichton, qui n’entend pas se laisser faire. Il invite donc les Douglas à venir festoyer avant de les envoyer en « procès » et de les faire décapiter. Le deuxième massacre a lieu en 1691. Guillaume d’Orange, qui mate la rébellion écossaise, envoie certains de ses soldats demander asile au près d’un clan ayant tardivement fait allégeance. Après avoir profité du gite et du couvert plusieurs semaine, lesdits soldats reçurent l’ordre de massacrer leurs hôtes.

L’œuvre de GRR Martin est véritablement ponctuée d’allusions à l’histoire. Pour citer encore quelques exemples : la marche de la honte de Ceirsei dans l’épisode 10 de la saison 5,  renvoie à une pratique courante à la fin du Moyen Âge pour punir les femmes adultères, et la mort de Joffrey (épisode 2, saison 4)  fait écho à la mort mystérieuse d’Eutache dauphin d’Angleterre en 1553, le jeune trépasse étouffé par la première bouchée de son repas.

joffrey-mort
La mort de Joffrey. Episode 2, saison 4. Game of Thrones. Copyright photo : HBO

La dernière chose qu’il convient de mentionner est qu’il n’est pas seulement fait référence à des faits historiques mais également au mode de vie, aux modes de fonctionnement du Moyen Âge. Pour comprendre cela je vous invite à compléter cette lecture avec un dossier intitulé  Game of Thrones, retour aux sources  et l’écoute de l’émission Fréquence Médiévale : Game of Thrones : un Moyen Âge imaginaire ? 

E.E.

(1) Les rois maudits est une suite romanesque … qui s’inspire de l’histoire de France et plus particulièrement de Philippe le Bel et de sa succession. Pour tout ce qui concerne la part historique je vous renvoie vers le site d’Histoire de France.

(2) Amis des animaux le dragon de Komodo est un varan – ou plus simplement un reptile – qui se rencontre en Indonésie centrale. Les curieux peuvent en apprendre plus ici.

(3) Pour ceux que cela intéresse, vous pouvez lire un article listant le détail des éléments renvoyant à la Guerre des Deux-Roses dans l’oeuvre de GRR Martin en cliquant ici.

 


5 réflexions sur “GOT : l’Histoire comme source d’inspirations

  1. Et puis il y a aussi toutes les références à des oeuvres d’art existantes… comme le gobelet avec lequel Tyrion boit lorsqu’il arrive sur Essos, ou la table dans la chambre de Sansa à King’s Landing. Il y aurait de quoi faire une expo !

    J'aime

  2. J’aime bien l’idée de rapprocher GoT de l’Histoire mais je trouve que parfois ça tourne un peu au fan service et qu’à lire les critiques on s’attendrait presque à revoir les rois maudits filmés façon XXIème siècle…
    Pour l’ambiance médiévale ok, elle est facile à identifiée, mais les références à l’Histoire sont quand même dur à retrouver quand on n’a pas l’histoire anglo-saxonne en tête ou un cursus en Histoire, ce qui est le cas d’une grande part du public français il me semble. J’ai l’impression que c’est une envie irrépressible de surfer sur la vague d’une série populaire (euphémisme). Et Outlander alors ? :p Bon, ok, c’est pas la même « hype » dessus.

    Sinon pour les dragons (komodo et cie), je ne peux m’empêcher de penser à la très bonne chaîne de DirtyBiology : http://dirtybiology.com/dby-1-des-dragons-volants/

    J'aime

    1. Le but de cet article est justement de montrer des liens qui peuvent exister entre la série et l’Histoire, justement parce que le grand public n’a pas ces éléments en tête et pour montrer que l’esprit médiéval ne se resume pas aux chevaliers et aux dragons 🐉😉 Pour ce qui est d’outlander, j’admets y avoir pensé. Mais je n’ai fait aucune recherche sur la véracité historique ou non de ce qui est filmé ! A venir peut etre ?

      J'aime

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s