Corps & Âmes, Nikos Aliagas s’expose.

Si je vous dis Nikos Aliagas ? Personnellement la première image qui me vient c’est The Voice et son humour qui me laisse généralement insensible. Un présentateur télé, animateur radio, un homme qui côtoie des célébrités, un people. Alors fatalement, lorsque j’ai appris qu’il faisait de la photographie et qu’il allait exposer certains de ses clichés à la Conciergerie, j’ai été la première sceptique.

L’inconvénient d’être célèbre c’est qu’il est difficile de savoir si c’est sa notoriété qui fait que l’on s’intéresse à lui ou si c’est véritablement pour la qualité de son travail.

nikos
Nikos Aliagas, autoportrait. Crédit photo : Nicos Aliagas

Qu’ai-je donc fait ? Je me suis précipitée sur Instagram pour voir son travail, prête à critiquer. J’ai également appelé un ami photographe – Morgan Delarue (1), qui collabore avec moi pour les photos du blog – histoire d’avoir une critique virulente un avis impartial.

ET Ô SURPRISE… ni mon ami ni moi n’avons trouvé ses photos mauvaises.

La galerie de l’animateur se compose essentiellement de portraits. Des portraits de célébrités comme des portraits d’inconnus. Exclusivement en noir et blanc. Les contrastes marqués, offrent des noirs profonds. La netteté poussée à l’extrême fait ressortir les traits d’expression des modèles, et leur environnement – lorsqu’il existe.

P1090089.JPG
Le capitaine Pedro. Crédit photo : Nikos Aliagas

Le fond noir permet de faire ressortir les visages et offre une certaine puissance à leurs expressions. Mais pour ma part j’aime peu ce côté trop « classique » qui m’évoque les photos en studio des magazines – certaines de ces photos paraissent d’ailleurs dans Paris Match – et qui peuvent manquer de naturel. En revanche, les photos prises lors de ses voyages me séduisent. Les camaïeux de gris, plus présents, offrent une douceur et une humanité plus saisissantes.

Le travail de Nikos Aliagas est bon, il n’y a rien à redire là-dessus.

Les réseaux sociaux ont joué un rôle important dans la diffusion de son travail. Avec plus de 1 430 000 abonnés sur Twitter et 420 000 sur Instagram, il est aisé de comprendre pourquoi. C’est notamment comme cela que Philippe Bélaval (2) – sauf erreur de ma part – a eu connaissance du travail de N. Aliagas. Mais alors, si les photos sont en accès libre sur le net, quel est intérêt de l’exposition qui vient de s’ouvrir à la Conciergerie ?

nikos 4.JPG
Exposition « Corps & Âmes » à la Conciergerie de Paris (le CMN)

Seules 10 photographies sont exposées. Images d’inconnus du monde entier, qui viennent trancher avec la vision édulcorée vendue aux touristes – à moi la première, avouons-le. Sur un onzième écran, défile des photos des personnes connues. Le choix de ce dernier panneau souligne la volonté de ne pas mettre l’accent sur le côté people de N. Aliagas. Naviguer au milieu de ces inconnus tend à faire oublier son nom et à apprécier son travail pour ce qu’il est. Le choix de ne présenter qu’un petit nombre de clichés, quant à lui, permet de ne pas faire oublier le lieu d’exposition : la conciergerie (3) ! L’un des quelques exemples de constructions médiévales que conserve la ville de Paris, qui se situe à tout juste quelques pas de la Sainte Chapelle.

nikos 1.JPG
Exposition « Corps & Âmes » à la Conciergerie de Paris (le CMN)

 

Parmi tous ceux qui ont visité la Sainte Chapelle combien ont fait l’effort de se trainer ensuite jusqu’à la Conciergerie ? Peu. Combien sont passés devant sans même la remarquer – la Conciergerie ? Beaucoup trop. La crainte de croiser le fantôme de Marie-Antoinette n’est probablement pas la seule raison (4). Alors l’intérêt de cette exposition autour de l’œuvre de      N. Aliagas ne se limite pas à la seule présentation de ses photographies, c’est aussi l’occasion de faire découvrir ce lieu chargé d’histoire à un public qui avait jusque-là boudé/ignoré.

5 Bonnes raisons d’aller voir Corps & Âmes :

– Découvrir les clichés de Nikos Aliagas sur des formats plus impressionnants que votre écran de téléphone.

– Vous défaire de vos préjugés, si comme moi vous en aviez.

– Découvrir – ou redécouvrir – la Conciergerie.

– L’entrée est gratuire pour les moins de 26 ans ressortissants de l’Union Européenne.

– Peut-être croiser Marie-Antoinette !

« Corps & Âmes » de Nikos Aliagas, du 24 mars au 22 mai 2016 à la Conciergerie (Paris) puis du 17 juin au 30 octobre 2016 au Fort Saint-André (Villeneuve-Lez-Avignons)

PS : Non, Nicos Aliagas ne vous invitera ni à The Voice, ni cet été en Grèce, parce que vous avez « liké » ses photos sur Instagram ou parce que vous êtes venus voir l’exposition.

E.E.

(1) Vous pouvez retrouver le travail de Morgan Delarue sur Facebook sur sa page Morgan Photographie.

(2) Philippe Bélaval est le président du Centre des Monuments Nationaux ! Très actif sur les réseaux sociaux vous pouvez notamment le retrouver sur Twitter @PBelaval .

(3) Qu’est-ce donc que la Conciergerie ? Toutes les informations ici

(4) Moquez-vous, mais nombre de personnes travaillant au palais entretiennent ce mythe du fantôme de Marie-Antoinette. Certains lui laissent même parfois la radio allumée pour la distraire !


2 réflexions sur “Corps & Âmes, Nikos Aliagas s’expose.

  1. Bonsoir,
    J’aurais eu le même préjugé ! J’ignorais totalement que Nikos Aliagas faisait de la photo.
    Et pourtant, pourquoi être présentateur « vedette » empêcherait de faire de bonnes photos ? mystère…
    L’expo à l’air sympa en tout cas, sobre et apaisante d’après vos photos 🙂

    Aimé par 1 personne

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s