LE REGICIDE, une histoire de cochons.

AVERTISSEMENT : en déplaise aux fans de Game of Thrones, non je ne vais pas ici philosopher sur Jaime Lannister, j’en conviens le titre est trompeur, mais bel et bien parler de cochons !

« Si vous étiez un animal, lequel seriez-vous ? ». On vous a surement déjà posé cette question lors d’un parcours professionnel. EUH… UN COCHON ! (non pas de sous-entendus graveleux, merci). Outre mon amour inconditionnel pour les minis cochons, le cochon est avant tout un animal très intelligent ! Mais aussi un animal vil (rire machiavélique) enfin selon l’idée que s’en faisait les hommes du Moyen Âge.

Photo d'un cochon anonyme trouvé sur le net.
Photo d’un cochon anonyme trouvé sur le net.

L’Ancien Testament présente le porc comme l’animal impur par excellence. Il est l’attribut des peuples païens et ennemis d’Israël. Le Nouveau Testament en a également une vision assez négative (1).

Imaginez alors le drame quand le 13 octobre 1131, Philippe fils ainé de Louis VI, dit le Gros, chute de cheval à cause d’un infâme cochon. Comble de l’horreur le jeune Philippe, qui a alors tout juste 15 ans, meurt suite à ses blessures. Tout le royaume français est en état de choc. Les chroniques rapportent que le jeune héritier est mort à cause d’un cochon envoyé par le Diable ! Toute sa famille est souillée par ce drame. L’évènement est d’autant plus important qu’en ce temps le prétendant au trône était couronné du vivant de son père. C’EST DONC UN ROI QUE CE PORC A TUE !

La mort du roi Philippe. Ms 677 f67v, Bibliothèque municipale de Besançon
La mort du roi Philippe.
Ms 677 f67v, Bibliothèque municipale de Besançon

C’est le frère cadet qui monte sur le trône lorsque Louis VI meurt, le futur Louis VII. Lui revient alors la lourde tâche de sauver l’honneur de la dynastie capétienne. C’est précisément à ce moment que la France prend pour insigne le lys sur fond d’azur, deux attributs de la Sainte Vierge. La belle coïncidence !!

Et là, nous sommes tous en droit de nous demander : MAIS POURQUOI ON NE NOUS EN A JAMAIS PARLE A L’ECOLE ? Un roi tué par un cochon, c’est burlesque ! On s’en souviendrait ! Ca nous aurait peut-être même fait découvrir une passion cachée pour l’histoire et on aurait eu de meilleures notes.

Heureusement Michel Pastoureau nous raconte tout cela dans un ouvrage passionnant. Comme quoi, il n’est jamais trop tard pour apprendre en se divertissant !

 

Michel PASTOUREAU, Le roi tué par un cochon, La librairie du XXIème siècle, Paris, 2015. 21euros.

E.E.

(1) Michel Pastoureau, «  Symbolique moderne et médiévale », Annuaire de l’École pratique des hautes études (EPHE), Section des sciences historiques et philologiques [En ligne], 143 | 2012, mis en ligne le 25 septembre 2012, consulté le 03 octobre 2015. URL : http://ashp.revues.org/1321

 


3 réflexions sur “LE REGICIDE, une histoire de cochons.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s